Tarte Tropézienne Abricot Romarin

« Souuuuus le soleiiiiiiiiil »

Dernier week-end avant que les vacances d’été soient officiellement terminées. Et oui, lundi c’est la rentrée des classes alors fini serviettes, crème solaire et tongs et place aux  cartables, cravates et parapluies. Quoique pour ces derniers, avec la superbe météo estivale que le Nord de la France a connu, ça fait  un petit moment qu’ils sont de sortie.

Pour moi, la rentrée c’est aujourd’hui après une « petite » pause de presque deux mois. Bon j’avoue, j’ai un peu honte de vous avoir abandonné aussi longtemps mais l’Océan Indien et la mer Méditerranée ont eu raison de moi et m’ont un peu tenu éloignés des fourneaux et de mon ordi. Mais ne vous inquiétez pas, cette pause n’était que pour mieux vous revenir avec le plein de recettes et de bonne humeur.

D’ailleurs, pour vous éviter le fameux spleen de la rentrée, j’ai décidé de prolonger un peu les grandes vacances sur le blog avec un dessert qui représente le sud, le soleil et les vacances, la Tarte Tropézienne. Pour le coup, je l’ai revisité avec un duo de saveurs qui cartonnent aussi bien que David & Jonathan ou Norbert & Jean, l’abricot et le romarin.

Si avec ce dessert vous ne ressentez pas la chaleur des rayons de soleil sur votre peau et n’entendez pas le doux chant des criquets, je crois que des vacances près de la Méditerranée s’imposent pour vous. Et si votre patron s’y oppose, emmenez-le avec vous :p

Do you, do you want a part, Brigitte ?

La recette de la tarte tropézienne abricot romarin

Pour 8/10 personnes

A REALISER LA VEILLE

La pâte à brioche

Retrouverez la recette dans l’article sur « la brioche Nanterre ».

Une fois la pâte réalisée, recouvrez-la d’un film plastique et laissez-la pousser 1h30 à température ambiante.

Une fois que votre pâte a doublé de volume, dégazez-la, formez une boule, filmez de nouveau et placez-la au frais toute une nuit.

 

La compotée d’abricot

  • 400 g d’abricots frais dénoyautés
  • 80 g de sucre semoule
  • 1/2 gousse de vanille

 

Versez le sucre dans la casserole ainsi que les grains de la 1/2 gousse de vanille.

Découpez les abricots en morceaux et mélangez-les avec les ingrédients précédents.

Laissez-le tout macérer une bonne heure afin que les abricots rendent leur jus.

Faites ensuite compoter une bonne demi-heure à feu moyen jusqu’à ce que les morceaux d’abricots ne soient plus fermes du tout.

Mixez si besoin puis débarrassez dans un récipient, filmez au contact et réservez au frais.

 

La crème pâtissière au romarin

  • 250 g de lait entier
  • 1 branche de romarin frais
  • 45 g de jaunes d’oeufs (environ 3 gros oeufs)
  • 50 g de sucre semoule
  • 25 g de Maïzena®
  • 2 feuilles de gélatine

 

Dans une casserole, faites bouillir le lait avec la branche de romarin. Filmez la casserole et laissez infuser au moins 30 minutes.

Réhydratez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide.

Retirez la branche de romarin et faites bouillir de nouveau le lait.

Mélangez le sucre et les jaunes puis ajoutez la Maïzena et mélangez.

Versez une partie du lait sur le mélange précédent, mélangez bien puis reversez le tout dans la casserole.

Fouettez énergiquement jusqu’à ébullition et jusqu’a ce que la crème épaississe.

Ajoutez la gélatine essorée et mélangez.

Versez dans un plat, filmez au contact et réservez au frais.

 

Le streusel noisette

  • 20 g de beurre demi-sel
  • 20 g de cassonade
  • 25 g de poudre de noisettes
  • 20 g de farine

 

Mélangez tous les ingrédients ensemble puis râpez la pâte obtenue, sur une toile silicone ou papier cuisson, pour obtenir de petits morceaux et réservez au frais

 

Le sirop

  • 60 g d’eau
  • 30 g de sucre

 

Dans une casserole, faites chauffer le tout jusqu’à ce que le sucre soit complètement dissout. Réservez.

Le soleil de Saint-Trop’, c’est elle

A REALISER LE JOUR J

La cuisson de la brioche

  • 300 g de pâte à brioche
  • Le streusel noisette
  • 1 jaune d’oeuf

 

Graissez un cercle à entremet de 20 cm de diamètre et placez-le sur une plaque de cuisson recouvert d’une toile en silicone ou de papier cuisson.

Prélevez 300 g de pâte à brioche, formez une boule puis étalez-la à une épaisseur d’environ 5 mm et placez-la à l’intérieur du cercle à entremet.

Laissez pousser 1h30 à température ambiante ou dans un four à 30°C en chaleur tournante.

Une fois la pousse terminée, sortez la brioche du four et augmentez la température à 170°C, toujours en chaleur tournante.

Dorez la brioche avec le jaune d’oeuf à l’aide d’un pinceau puis parsemez le dessus avec du streusel noisette.

Remettez la brioche au four et faites cuire pendant 25 minutes.

A la sortie du four, retirez le cercle et laissez-la refroidir sur une grille.

 

La crème diplomate au romarin

  • 200 g de crème entière liquide 30 % MG
  • La crème pâtissière au romarin

 

A l’aide d’un batteur, fouettez la crème liquide afin d’obtenir une crème montée.

Lissez la crème pâtissière à l’aide d’un fouet.

Incorporez délicatement la crème montée à la crème pâtissière à l’aide d’une maryse.

Réservez au frais.

 

LE MONTAGE

  • Quelques abricots frais
  • Sucre glace

 

A l’aide d’un couteau à pain, découpez la brioche en deux.

Imbibez chaque côté de la brioche avec du sirop.

Etalez une couche de compotée d’abricots sur la moitié basse de la brioche.

Garnissez une poche, munie d’une douille unie 15, de crème diplomate au romarin puis dressez, harmonieusement, des boules sur la compotée d’abricots.

Dénoyautez 2/3 abricots et coupez-les afin d’obtenir de fins quartiers que vous placerez entre chaque boule de crème sur le contour de la brioche.

Etalez une couche de compotée d’abricots sur la moitié haute de la brioche puis placez-la sur les boules de crème.

Saupoudrez le streusel de sucre glace à l’aide d’une passoire.

Dégustez !

Un petit streusel râpé prêt à être parsemé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *